Japon : Tokyo – Quartier Shibuya

 

Quartier extrêmement animé et branché, Shibuya est l’endroit où l’on se rend compte de la frénésie de Tokyo. La foule présente partout dans le quartier et en particulier autour de la station de métro est impressionnante.

Le quartier est avant tout dédié au shopping avec des milliers de boutiques, d’immenses centres commerciaux sur plusieurs étages et de nombreux bars, karaokés et restaurants.

Il y a tant de choses à découvrir que vous n’allez plus savoir où donner de la tête. Ecrans géants qui déversent de la pub, rabatteurs de magasins, musique, lumières, foule compacte absolument partout, cela donne un spectacle urbain démesuré.

Un tourbillon dont il est difficile de sortir tellement on en prend plein les yeux et les oreilles.

Shibuya Crossing 

Shibuya crossing est le croisement le plus célèbre au monde.

Mais alors pourquoi visiter un carrefour ?

Il faut y aller pour comprendre l’ambiance et l’invraisemblance de ce lieu, où des centaines de personnes traversent en même temps cinq passages piétons.

  • Le petit bonhomme passe au vert ….. c’est la marée humaine qui déferle !
  • Le petit bonhomme passe au rouge …. plus personne ne bouge et les voitures reprennent leurs droits sur la route !

Ce qui ressemble à un gros bazar est en fait un ballet bien organisé. Les piétons se croisent dans tous les sens sans se bousculer, se toucher, en s’ignorant totalement. C’est impressionnant vu la quantité phénoménale de personnes présentes.

Et au milieu de tout ça, sortie de nulle part, une course de Mario Kart en vrai !

Le starbucks situé à l’angle du carrefour, permet d’avoir une vue d’ensemble.

 

La statue de Hachiko 

Aller voir la statue du chien Hachikō n’a pas de sens si vous ne connaissez pas son histoire.

Le maître d’Hachikō était professeur à l’université de Tokyo. Il faisait le trajet de chez lui à la gare de Shibuya tous les matins et tous les soirs, accompagné de son chien. En mai 1925, le maître est foudroyé par une attaque cardiaque sur son lieu de travail et ne rentre pas. Cependant, Hachikō continue de se rendre tous les jours à la gare de Shibuya pour attendre son retour. Pendant près de 10 ans, jour après jour, Hachikō est retourné à la gare précisément à l’heure à laquelle le train de son maître était supposé arriver.

Depuis, Hachikō est symbole de fidélité au Japon. Toucher sa statue (à taille réelle) porterai bonheur. Située à la sortie de la gare de Shibuya, il faut jouer des coudes pour pouvoir l’approcher.

Le film Hachi, avec Richard Gere s’inspire de cette histoire.

 

2 réflexions au sujet de « Japon : Tokyo – Quartier Shibuya »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.